• Pour répondre à l’urgence sociale, la CGT appelle à la grève le 5 février

    Depuis de nombreuses années, les politiques menées génèrent de fortes injustices sociales, territoriales et fiscales. La CGT n’a cesséPour répondre à l’urgence sociale, la CGT appelle à la grève le 5 février d’alerter les pouvoirs publics, de mobiliser dans les entreprises et les services contre les réformes régressives et pour une autre répartition des richesses produites dans le pays. Gouvernement et patronat sont restés sourds et ce ne sont les les mesurettes récentes annoncées en réponse au mouvement des gilets jaunes qui répondent aux urgences sociales. Les 57 milliards d'euros versés aux actionnaires démontrent l’ampleur des richesses créées par les travailleurs. Au delà des mobilisations citoyennes, il est indispensable de construire un rapport de force pour imposer la redistribution des richesses. 

    La CGT appelle les salarié.e.s, les jeunes, les retraité.e,s, les privé.e.s d’emploi à se mobiliser le 5 février pour obtenir :

    • une augmentation des salaires et des pensions
    • une réforme de la fiscalité plus juste, avec le retour de l’ISF
    • le développement des services publiques, partout sur le territoire, avec des moyens suffisants en personnel...